mercredi 28 septembre 2016

I don't wanna feel blue


Bonjour à tous ! 

Dans mon article précédent, je vous parlais justement du fait que je portais rarement de la couleur sur les yeux, et me voilà qui vous présente un maquillage qui est tout à fait en dehors de ma zone de confort ! Comme quoi...
Je m'aventure rarement à utiliser des couleurs plus pétantes. Le bleu a toujours été pour moi une couleur très difficile à dompter, mais j'ai trouvé une méthode pour le rendre plus portable !


Lorsque j'ai commencé à réaliser ce maquillage, je me suis demandé si j'allais franchement vous le présenter, car j'avais l'impression de ne pas trouver d'équilibre entre le bleu que j'avais utilisé et ma couleur de peau. Comme j'ai déjà une peau aux sous-tons froids, le bleu seul avait un effet cadavre. Finalement, j'ai trouvé une solution. C'est super simple et logique, mais je n'y avais jamais pensé : mélangez votre couleur avec des tons neutres. Ben oui, même s'il s'agit d'un look coloré, ajouter des couleurs de transition neutres permet de rendre le tout bien plus portable, et plus "cohérent" d'une certaine manière. Si vous souhaitez rester sur un camaïeu de bleu (ou d'une autre couleur), libre à vous. Cependant, si vous êtes novice de la couleur comme moi et que vous avez envie de tester un look un peu plus out there, je vous conseille d'appliquer cette astuce. La transition entre les couleurs se fera plus simplement, rendra le tout plus portable et le travail d'estompage sera facilité puisque les tons neutres se fondent mieux couleur de la peau.


Pour ce maquillage, j'ai commencé par mon teint, mais si vous préférez faire vos yeux d'abord pour éviter les chutes, ça marche aussi ! J'ai ensuite maquillé mes sourcils à l'aide du Color Tattoo en teinte Tough as Taupe de Maybelline ainsi que du crayon à sourcils de Catrice. Le résultat est un peu plus défini que ce que je porte au quotidien pour garder un équilibre avec les yeux plus prononcés.

Ensuite, je suis passée aux yeux. Pour ce faire, j'ai utilisé la palette Iconic Pro 2 de chez Makeup Revolution, qui contient un très joli bleu marine et un argenté un peu bleuté. J'ai pris le bleu marine que j'ai principalement appliqué sur le coin externe. Le plus simple, quand on veut faire un smokey, est de prendre un peu de couleur puis d'estomper, et de répéter l'opération jusqu'à ce que vous obteniez l'intensité escomptée : tout est dans l'estompage. Ensuite, j'ai placé le fard argenté au milieu de ma paupière pour donner un peu de dimension et de lumière. Dans le creux, j'ai ajouté un brun moyen que j'ai bien estompé pour garder le côté fumé du maquillage, et j'ai intensifié à nouveau le creux à l'aide d'un brun plus foncé.


Pour compléter le maquillage, j'ai choisi un rouge à lèvres neutre dans les tons bruns, car une teinte trop rose aurait clashé avec le bleu, selon moi. Ici, j'ai mélangé un crayon à lèvres brun de chez Primark à un rouge à lèvres nude trop clair pour moi de chez Essence. Je trouve que le résultat est sympa et s'accorde bien avec le blush que j'avais choisi (c'est-à-dire Melba de chez M.A.C., le seul et unique blush que j'utilise, au final).


Qu'en pensez-vous ? Vous portez parfois de la couleur ? Si oui, comment ? 

vendredi 23 septembre 2016

Subtle khaki green

 Bonjour à tous,

J'espère que vous allez bien. Aujourd'hui, je vous retrouve pour vous présenter un maquillage un peu coloré mais facile à porter au quotidien. Il faut savoir que je ne porte presque jamais de couleur sur les yeux : je préfère apporter une touche de rouge à lèvres coloré, plus portable à mes yeux. Cependant, aujourd'hui j'avais envie d'expérimenter, vu que j'avais un peu de temps. Mon choix s'est porté sur la couleur kaki, car elle reste tout de même assez proche des teintes neutres que j'affectionne tant. De plus, le vert se marie (selon moi) assez bien avec la couleur de mes yeux.


Pour ce look, je me suis concentrée sur un teint frais, réalisé à l'aide du fond de teint Accord Parfait de L'Oréal en teinte Ivoire Rose, j'ai appliqué un peu de correcteur Fit Me de Maybelline, et une touche du blush Melba de M.A.C. : c'est très simple, mais ça fait le job. J'ai également posé un crayon à lèvres Primark en teinte Rosewood Mauve. Il s'agit d'une jolie couleur discrète qui va plus ou moins avec tout.


Passons à la pièce de résistance : les yeux ! J'ai tout d'abord fait mes sourcils à l'aide d'un Color Tattoo de Maybelline et d'un pinceau biseauté. Ensuite, j'ai appliqué une base à paupières et un crayon jumbo de chez Etam (le Push-up Regard en teinte "armée de vert") en coin externe. Cette base colorée m'a permis d'intensifier facilement la couleur du fard kaki que j'ai appliqué par-dessus. Après cela, j'ai pris la palette Comfort Zone de Wet'n'Wild et j'ai appliqué un fard champagne/gris/beige au coin interne de mes yeux. J'ai appliqué un fard marron moyen dans le creux de ma paupière pour donner de la dimension au regard ainsi qu'un fard kaki profond en coin externe, tous deux venant de la palette . Finalement, j'ai appliqué au doigt un fard vert un peu plus pep's (toujours de la palette Comfort Zone) au centre de la paupière.


J'espère que le résultat final vous plaît ! Personnellement, je suis très satisfaite du rendu et je pense recréer ce makeup plus souvent à l'avenir :)

À bientôt !

dimanche 18 septembre 2016

Je ne mange pas mes amis

Bonjour à tous,

Je ne sais pas vraiment comment commencer cet article. Je sais qu'actuellement, tout ce qui tourne autour du naturel, du végan, végétarien, cruelty free, etc. jouit d'une certaine popularité. Certains qualifient même cela de mode. Cependant, même si c'était véritablement le cas, il faut avouer je préfère ce genre de tendance qu'une mode autour du non-respect de la vie, des animaux, etc. Pour ma part, le végétarisme est un sujet qui me touche depuis des années, mais je n'avais jamais réussi à passer à l'action... Sûrement par manque de motivation, à cause de la pression sociale qui nous "pousse" à manger de la viande, du fromage, à acheter du cuir... bref, à utiliser les animaux comme des objets. Il est clairement bien plus facile de se conformer à la norme afin d'éviter les jugements, puisque la société nous pousse à complètement dissocier les animaux de l'utilisation que l'on en fait, de la manière dont on les traite, et à juger les personnes qui consomment différemment.


Au début de l'été, j'ai cependant décidé qu'il en était assez et j'ai complètement dit bye bye à la viande. J'ai également beaucoup réduit ma consommation de produits laitiers et je ne mange pas vraiment d’œufs (ça n'a jamais été le cas donc pas de gros changement à ce niveau-là). Le déclic est venu, entre autres, de deux phrases qui ont fortement résonné en moi. Une partie de moi espère qu'elles vous feront également réfléchir.

La première est que la plupart des gens ne mangeraient pas de viande s'ils devaient tuer l'animal eux-mêmes. Je ne supporte pas la violence (envers les hommes aussi bien qu'envers les animaux), et je serais incapable de tuer un animal, j'en suis tout à fait consciente. Pourtant, si j'achète de la viande, je paie également quelqu'un pour tuer l'animal dont elle provient : c'est donc comme si je le tuais moi-même, par personne interposée.

La deuxième est : "les animaux sont mes amis et je ne mange pas mes amis". J'ai toujours adoré les animaux, peu importe leur race, je veux dire par là que je trouve les vaches tout aussi mignonnes que les cochons ou les chats. J'avais donc l'impression d'aller totalement à l'encontre de mes convictions en mangeant de la viande tout en disant que j'aimais les animaux et que j'étais sensible à leur souffrance. Ma décision était donc prise : plus de viande pour moi.


À ce niveau de l'article, vous devez vous demander où je veux en venir, et je vais être franche, je ne le sais pas moi-même. Je sais simplement qu'il s'agit d'un sujet à propos duquel je pense qu'il faut sensibiliser les gens, car on ne se rend vraiment pas compte à quel point notre système actuel maltraite les animaux et la terre. Je ne veux pas vous délivrer le discours écolo que vous n'avez pas envie d'entendre, mais tout de même... Notre consommation d'animaux et de produits d'origine animale pollue énormément, et quand je dis énormément, je pèse mes mots. Alors si vous n'envisagez pas d'arrêter la viande pour des raisons éthiques, le côté environnement vous poussera peut-être à limiter votre consommation. J'ai d'ailleurs trouvé des sites vraiment motivants qui vous permettent d'avoir une idée de ce que vous "économisez" à la planète en mangeant végétarien/végan : ici et ici. Je ne suis pas encore prête à manger bio et local pour tout mais je fais de plus en plus attention à la provenance des produits que je consomme.

Et niveau beauté, ça donne quoi ? Et bien c'est assez complexe, je dois l'avouer. Il faut savoir que j'ai tout de même une sacrée collection de maquillage (et tout n'est clairement pas cruelty-free) et que, si je reste dans mon optique de consommer mieux et de polluer moins, tout jeter n'est pas vraiment la solution idéale. Mon objectif est donc de n'acheter désormais que des produits naturels/bio pour mes cheveux et ma peau. Pour le maquillage, je pense au minimum acheter des produits cruelty-free, car je ne vais pas vous mentir, j'ai toujours envie de pouvoir acheter des produits qui me font envie, bio ou non. Il s'avère d'ailleurs que de nombreuses marques de supermarché (Essence, Catrice, entre autres) ne testent pas sur les animaux. Après, à vous de voir si vous êtes d'accord d'acheter des produits qui proviennent de marques qui sont cruelty-free mais dont l'entreprise-mère ne l'est pas (comme NYX, qui fait partie de L'Oréal). Pour me renseigner à ce sujet, j'ai découvert le site Ma vie sans cruauté, qui est une vraie mine d'informations :) !

Pour le moment, je suis donc un peu dans une période de transition, un entre-deux imparfait, mais qui me convient. Je pense que le plus important, c'est de faire de son mieux. Sur internet, vous trouverez plein de personnes qui vous donneront l'impression de ne pas faire assez, que vous n'arriverez jamais à avoir une alimentation parfaite, mais je vais vous dire un secret : personne ne mange parfaitement ! Par contre, un petit effort est bien mieux que rien du tout ! :)

J'aimerais bien savoir, ce genre de sujet vous touche-t-il ? Vous êtes végé/végan aussi ? Bref, votre ressenti m'intéresse !

samedi 10 septembre 2016

Une semaine, trois coups de coeur #2 - Des drag queens, un Chardonneret et du bouleau

Bonjour à tous!

Aujourd'hui, je vous retrouve enfin pour une deuxième édition de "Une semaine, trois coups de coeur"! J'avais lancé cette série il y a bien un an, je pense, mais je n'y avais donné suite, alors que cela reste un type d'article qui me plaît en théorie. J'ai donc décidé de remédier à ce problème et de poursuivre cette série dès à présent. Voici mes coups de cœur de la semaine !



|1| Ru Paul's All Stars Drag Race

Mon premier coup de cœur est une émission télévisée. J'aime beaucoup regarder les émissions type America's Next Top Model, Face Off, etc. lorsque j'ai envie de me détendre. (Clairement, il ne s'agit pas d'émissions intellectuelles, on se comprend bien). Il y a un an ou deux, j'ai découvert RuPaul's Drag Race, qui reprend le même concept mais version Drag Queens, et j'ai A-DO-RÉ. Les personnages extravagants et éclectiques de cette série ainsi que leur capacité à se transformer entièrement grâce à du maquillage et des vêtements me fascinent. Cette émission me plaît plus que les autres, car elle prône l'acceptation de soi et la tolérance, sujets qui, je trouve, devraient être davantage mis en avant à la télévision. La nouvelle saison des All Stars a récemment commencé et j'adore. Par contre, si vous n'avez jamais regardé, je vous conseille de commencer avec les premières saisons, car les All Stars reprennent des anciens participants. Si vous souhaitez vous détendre, sans prise de tête, avec des personnages drôles et attachants, je vous conseille vivement cette émission.

|2| The Goldfinch / Le Chardonneret

Il s'agit de mon livre de trajet du moment. Je prends le train tous les jours et lire un peu fait passer le temps plus vite, d'autant plus lorsqu'il s'agit d'un bon bouquin ! Je ne vais pas vous raconter l'histoire en détails pour garder le mystère intact, mais elle est très touchante et les personnages sont très humains, fragiles et vulnérables, tout à fait crédibles, en soi. En bref, j'aime beaucoup. Cet ouvrage a d'ailleurs reçu le Prix Pulitzer en 2014. Je le lis en anglais, donc je ne sais pas ce que vaut la version française, mais la version que je lis est extrêmement bien écrite. Le résumé se trouve ici si vous souhaitez en savoir plus :) !

|3| L'après-shampooing au bouleau de Santé

Je finis ces petits coups de cœur avec un produit beauté ( Non, je ne pouvais pas m'en empêcher. Lapidez-moi.). Il s'agit de l'après-shampooing au bouleau de la marque Santé. C'est un produit bio, vegan, tout le tutti. J'essaie pour le moment de n'acheter que des produits "clean" pour ma peau et mes cheveux, tout cela à mon rythme et en finissant bien entendu les produits que j'ai déjà entamés. Cet après-shampooing rend des cheveux très doux et faciles à démêler. J'aime bien son odeur et sa texture, il nourrit mes cheveux et les laisse très doux. En plus, pour un produit bio, il est bon marché (je l'ai payé moins de 5€ en Allemagne). Bref, il a tout bon :) !

Voilà donc la fin de cet article. N'hésitez pas à me parler de ce que vous aimez en ce moment en commentaire :) !